Précédent
Suivant

Entropie

Wahib CHEHATA

08.10.2022 – 10.12.2022

A la lumière des pas des grands maîtres de la Renaissance et du Romantisme, les œuvres de Wahib Chehata offrent un dialogue avec ce qui nous précède dans l’histoire de l’art. De ce passé, l’artiste en a gardé assurément l’exaltation et le mystère, une capacité à jongler entre le morbide et le sublime, une liberté créatrice pure et subjective baignée par des compositions tirées des écrits anciens et sacrés.

Sa recherche des origines communes l’emmène en Afrique de l’Ouest, où il s’installe pendant plusieurs années. Les terres maliennes deviendront son studio à ciel ouvert. A la déchetterie de Bamako, où cette série a été conçue, Wahib Chehata se penche vers ses sujets et capture des scènes de vie. L’artiste s’inscrit dans une tradition où le sujet est proche de soi. Il apprend à le connaître, le fréquente afin de mieux le comprendre et donc le représenter. Il y a une forme de direction, de mise en scène presque cinématographique et très symbolique dans la création de ses compositions.

C’est également l’aspect frontal et majestueux qui ressort de ce travail plastique, il est le résultat d’une maîtrise fascinante de la lumière, de la couleur et des espaces. Obsédé par le geste pictural, l’artiste bouscule les normes pour traduire par le médium de la photographie la puissance de la peinture et des émotions.

ENTROPIE, tel un oxymore, dévoile la beauté et la complexité de nos liens sociaux et de notre humanité. Wahib Chehata donne à voir un hymne à la vie, qui, malgré le chaos, s’organise, se reconfigure et trouve un chemin.

Résidence Jardin Rouge – Salle des Casques – Du 08 octobre 2022 au 10 décembre 2022