TILT

Précédent
Suivant

Né en 1973.
Il vit et travaille à Toulouse (France).

Au départ, c’est un jeu, des histoires d’amitiés, un apprentissage de la rue… c’est aussi un contexte, des ensembles de béton, une ville : Toulouse.

Très vite, l’artiste se crée une identité : TILT, et par là même devient dans sa ville l’un des acteurs principaux de la contre culture graffiti, déjà très présente aux États-Unis.

En 1991, il réalise ses premières toiles dans sa chambre d’adolescent et dès 2012, il s’intéresse dans sa pratique, à la genèse du graffiti. TILT parcourt le monde et prend des photographies des murs qu’il découvre. Il s’inspire de leurs surfaces délabrées, cicatrisées. Tel un archéologue, il s’attache à révéler les traces passées des rues, celles présentes et celles effacées.

Son œuvre n’est pas Art de la représentation mais Art de la codification, où s’affirme la puissance d’une peinture anti-rétinienne. Primitif, son travail révèle la compréhension de [sa] rigueur à ne pas représenter mais à naturellement traduire des écritures urbaines. Chaque œuvre contient un microcosme de nos villes et de leurs histoires.

Radicalement, il est question de liberté. Sa peinture résonne comme une affirmation, celle d’un artiste qui défie un rapport conventionnel au monde et pose la question d’une certaine nécessité du désordre.

Ses œuvres sont présentes dans de nombreuses collections publiques : le Mucem, Marseille, (France), Pera Museum, Istanbul (Turquie), le Musée d’art contemporain les Abattoirs, Toulouse (France), la Fondation Montresso, Marrakech (Maroc) et dans de prestigieuses collections privées.