KOKIAN

Précédent
Suivant

Né en 1971.
Il vit et travaille à Paris (France)

 Kokian compte parmi les héritiers du mouvement Néo-expressionniste du Bad Painting. Après une enfance passée entre la Birmanie et le Maroc, Kokian et sa famille s’installent en France. Élevé par une « Nanny », ils créent ensemble un langage propre, un dictionnaire de mots qu’ils mêlent à des représentations. Ils deviendront l’ADN de l’artiste. De ses souvenirs et de cette relation naît l’univers Kokian.

En 1995, il part à New York, abandonne son ancienne vie pour se consacrer à la peinture. Kokian jette sur la toile son énergie mêlant ses femmes (les kokanias) aux mots et motifs colorés. Il n’y a pas de place pour le hasard dans le geste de l’artiste, juste l’instinct. Tout est dans l’esprit qui guide la main. L’artiste se remet sans cesse en question, crayonne, oublie, reprend, pour une plus grande liberté du geste.

Ses œuvres sont exposées à New York, Moscou, Dubaï, Paris et présentes dans d’importantes collections privées.